Navigation – Plan du site
Dossier

L’innovation institutionnelle : une entreprise politique à base d’emprunts extérieurs

L’exemple de la diffusion des nouveaux instruments d’intelligence dans les forces de police
Institutional Innovation as a Political Enterprise Involving External Borrowing
The Dissemination of New Intelligence Tools across Police Organizations
Thierry Delpeuch
p. 61-78

Résumés

Du point de vue de l’analyse des politiques publiques, l’innovation institutionnelle revêt deux caractéristiques fondamentales : les emprunts extérieurs jouent un rôle fondamental dans sa construction et, d’autre part, elle constitue une forme d’entreprise politique. Le mouvement contemporain de diffusion de nouveaux instruments d’intelligence dans les organisations policières illustre parfaitement ce fait. Fruit d’une volonté de réforme du modèle professionnel réactif qui prédominait partout avant les années 1980, cette vague internationale de transferts institutionnels a propagé deux catégories de nouveaux instruments d’intelligence, correspondant chacune au projet politique d’instaurer un modèle alternatif de policing, l’un « territorialisé-préventif », l’autre « managérial-répressif ». Véhiculées par des réseaux internationaux d’experts académiques et professionnels, ces innova­tions ont été source de conflits politiques et de résis­tance dans les organisations où elles ont été adoptées.

Haut de page
Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

L’innovation instrumentale comme réponse à la crise de l’institution policière
La crise du modèle professionnel réactif
La diffusion de deux modèles alternatifs : « territorialisé-préventif » et « managérial-répressif »
Innovation et emprunts extérieurs
Les visées technico-politiques des entreprises d’innovation instrumentale
Les nouveaux instruments d’intelligence comme solutions techniques…
… répondant à un pluralisme d’intentions politiques
L’entreprise d’innovation comme champ de luttes politiques
Innovation et stratégies de pouvoir
Les oppositions à l’innovation
Conclusion

Aperçu du texte

Du point de vue de l’analyse des politiques publiques (APP), l’étude de l’innovation insti­tutionnelle s’inscrit dans la question plus large du changement de l’action publique. Le concept d’innovation institutionnelle fait principalement référence aux stratégies et jeux d’acteurs qui visent à susciter une transformation. Il renvoie davantage à l’entreprise de changement insti­tutionnel qu’à ses résultats. Il invite à placer l’accent sur l’élaboration des projets de transfor­mation et sur leur mise à l’agenda. L’innovation institutionnelle peut ainsi être définie comme le processus d’action collective par lequel un nouvel arrangement institutionnel est introduit dans un système social spécifique. Le dispositif mis en place pourra être considéré comme innovant à partir du moment où certains acteurs du contexte d’adoption y voient une solution nouvelle et cré­dible à un problème qu’ils cherchent à résoudre.

L’ambition de cet article est de spécifier certaines caractéristiques fondamenta...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thierry Delpeuch, « L’innovation institutionnelle : une entreprise politique à base d’emprunts extérieurs », Quaderni, 91 | 2016, 61-78.

Référence électronique

Thierry Delpeuch, « L’innovation institutionnelle : une entreprise politique à base d’emprunts extérieurs », Quaderni [En ligne], 91 | automne 2016, mis en ligne le 05 octobre 2018, consulté le 22 mars 2017. URL : http://quaderni.revues.org/1011 ; DOI : 10.4000/quaderni.1011

Haut de page

Auteur

Thierry Delpeuch

Chercheur CNRS,
PACTE, Science-po Grenoble, Université Grenoble Alpes

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Fondation Maison des sciences de l’homme
  • Revues.org