Skip to navigation – Site map
Dossier

Le "charisme de fonction" de l’artiste à l’école ? Retour sur la construction et les effets d’une hypothèse

Nathalie Montoya
p. 37-48

Abstracts

Situated at the junction between educational and cul¬tural policy, the term artistic and cultural education (ACE) designates the aim of working to achieve a de¬mocratisation of art and culture by means of setting up projects within schools. This form of public action has been growing for 40 years or so, in spite of an uneven pace, experiencing both advances and setbacks on the way, despite the unvarying nature of public discourse and arguments in favour of making it a permanent feature of official policy. Based on analysis of texts and on field research, this article questions the validity of the constantly voiced principle which insists on the involvement of artists as the foundation-stone for the implementation of policies. This means examin¬ing the specific nature of the contributions made by artists (in as far as they are recognized as such by all the other players) and studying the consequences of the particularly pronounced and persistent way in which their importance is insisted upon.

Top of page
Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2021.
Read it

Outline

L’éducation artistique et culturelle : un projet qui s’est imposé autour de la figure de l’artiste charismatique
Des dispositifs d’éducation artistique et culturelle construits autour de l’hypothèse d’une efficacité propre à la présence de l’artiste professionnel
Les effets inattendus d’une hypothèse
Conclusion

First lines

L’histoire sinueuse de l’éducation artistique et culturelle (EAC) en France semble avoir atteint une nouvelle étape. Le terme désigne l’ambition de contribuer au processus de démocratisation culturelle par la mise en place de projets liés à l’art et à la culture avec des enfants et des adolescents, au sein des établissements scolaires. Après une première période durant laquelle ce projet a été avant tout celui de quelques mili­tants (enseignants, artistes, professionnels de la culture), l’EAC a fait l’objet dans le courant des années 2000 d’un processus d’institutionnalisation paradoxale, à la faveur de débats publics sans cesses relancés, d’initiatives territoriales, d’expérimentations locales et de quelques programmes réalisés à l’échelle nationale. Si les moyens financiers qui y sont consacrés sont aujourd’hui encore relativement limités, les études et les recherches sur l’EAC se multiplient, et les analyses sont de plus en plus soucieuses de restituer la complexité des expérienc...

Top of page

References

Bibliographical reference

Nathalie Montoya, « Le "charisme de fonction" de l’artiste à l’école ? Retour sur la construction et les effets d’une hypothèse », Quaderni, 92 | 2017, 37-48.

Electronic reference

Nathalie Montoya, « Le "charisme de fonction" de l’artiste à l’école ? Retour sur la construction et les effets d’une hypothèse », Quaderni [Online], 92 | Hiver 2016-2017, Online since 05 March 2019, connection on 25 July 2017. URL : http://quaderni.revues.org/1035 ; DOI : 10.4000/quaderni.1035

Top of page

About the author

Nathalie Montoya

Maître de conférences,
Université Paris 7

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Fondation Maison des sciences de l’homme
  • Revues.org