Navigation – Plan du site
Technique

Entre imaginaire écotechnique et orientations utopiques. La science-fiction comme espace et modalité de reconstruction utopique du devenir planétaire

Yannick Rumpala
p. 97-117

Résumé

Comment est-il encore possible d’imaginer des voies permettant de surmonter un défi écologique planétaire ? Dans les productions de science-fiction, des difficultés écologiques peuvent avoir été accumulées, mais elles ne débouchent pas nécessairement sur des réactions passives ou résignées. Elles peuvent même être la base pour des reconstructions qui peuvent prendre des allures utopiques. Ce sont ces utopies abstraites et leurs visions que cette contribution propose d’étu¬dier. Pour cela, elle revient d’abord sur les manières d’appréhender la part d’esprit utopique repérable dans la science-fiction, ou au moins des affinités évolutives mais persistantes. Sont ensuite analysés des cas de fic¬tions où une totalité planétaire devient un support pour reconstruire un projet utopique, en l’occurrence par des formes contrastées de réenchantement technique. Sont enfin examinées les persistances d’un imaginaire du salut technologique dans des tentatives de contre-narra¬tion ayant émergé plus récemment et où des alternatives semblent recherchées dans de nouvelles technologies plus écologiques, comme celles liées typiquement aux énergies renouvelables.

Haut de page
Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Science-fiction et esprit utopique : proximités et affinités
Esquisses fictionnelles de maîtrisabilité planétaire et projections utopiques
L’utopie d’une ingénierie écologique planétaire
L’esquisse utopique d’une prise en charge cybernétique et nano-technologique du monde
Persistances et réappropriations utopiques d’un imaginaire du salut technologique
Conclusion

Aperçu du texte

Les pressions sur l’environnement et les milieux ont atteint un tel niveau que la préservation de la planète est non seulement devenue un enjeu majeur, mais que la possibilité même de cette préservation a fini par être questionnée. Quels espoirs resteraient-ils alors ? Paradoxalement, on trouve dans la fiction, et notamment dans la science-fiction, des récits qui paraissent réinter­préter cet enjeu pour construire des visions aux allures utopiques. Bien éloignées donc du registre apocalyptique, elles donnent à voir des voies pour dépasser ou maîtriser les périls planant avec le spectre d’un effondrement écologique. La possi­bilité d’un futur meilleur par-delà les menaces est réimaginée, non pas dans une forme d’accusation de la modernité technique, mais avec une forme renouvelée de salut par la technique.

Ces récits fictionnels sont ainsi intéressants à étudier pour l’imaginaire (non dénué de charge morale et politique) qu’ils véhiculent, mais aussi pour les ferments utopiques qu’ils...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yannick Rumpala, « Entre imaginaire écotechnique et orientations utopiques. La science-fiction comme espace et modalité de reconstruction utopique du devenir planétaire », Quaderni, 92 | 2017, 97-117.

Référence électronique

Yannick Rumpala, « Entre imaginaire écotechnique et orientations utopiques. La science-fiction comme espace et modalité de reconstruction utopique du devenir planétaire », Quaderni [En ligne], 92 | Hiver 2016-2017, mis en ligne le 05 mars 2019, consulté le 26 avril 2017. URL : http://quaderni.revues.org/1044 ; DOI : 10.4000/quaderni.1044

Haut de page

Auteur

Yannick Rumpala

Université de Nice / Faculté de Droit et de Science politique
Équipe de Recherche sur les Mutations de l’Europe et de ses Sociétés (ERMES)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Fondation Maison des sciences de l’homme
  • Revues.org