Navigation – Plan du site
Dossier

Médiation et médiatisation en danse contemporaine : quand la profusion opacifie le sens d’un art sans texte

Media strategy and cultural mediation in the contem­porary dance field : a communication process clouded by the abundance of messages
Patrick Germain-Thomas et Dominique Pagès
p. 41-58

Résumés

En dépit d’une progression conséquente de la program­mation et du public de la danse contemporaine dans les années 1980 et 1990, la diffusion des spectacles demeure souvent difficile. L’histoire et les techniques de la danse contemporaine restent peu connues, voire méconnues, dans la société et cette lacune grève les possibilités d’action des responsables de lieux de dif­fusion, qui peinent eux-mêmes à suivre l’accélération des rythmes d’innovation artistique. Dans ce contexte, l’article s’appuie à la fois sur l’étude d’un corpus diver­sifié de documents tirés de différents médias et sur une enquête de terrain au sein du monde professionnel pour expliquer l’image confuse de la danse contemporaine parmi le grand public et envisager la façon dont les programmes d’action culturelle menés par les artistes et les lieux de programmation peuvent y remédier. L’analyse comporte une dimension prescriptive sur les conditions d’efficacité de la médiation dans le secteur chorégraphique et sur les moyens de renforcer quantitativement et qualitativement la médiatisation de la danse contemporaine.

Haut de page
Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

La médiatisation de la danse contemporaine : entre désordre du sens et incertitude des horizons d’attente des publics
Un traitement médiatique brouillé dans un univers de communication en mutation
Une identité confuse et éclatée
Une indéfinition reflétant les stratégies concur­rentielles du milieu professionnel
La médiation dans le secteur chorégraphique : des actions hétérogènes et d’inégale qualité
La nécessité d’un accompagnement
Des résistances sociales et culturelles à dépasser
La transmission et la mise en parole d’un désir de découverte : regards croisés
Conclusion

Aperçu du texte

La danse contemporaine devient un axe majeur de la politique chorégraphique et une catégorie à part entière de la politique culturelle en France suite à l’impulsion donnée par Michel Guy, secrétaire d’État à la Culture entre 1974 et 1976. Présente pour la première fois dans des discours officiels, cette nouvelle danse s’inscrit dans la filiation de la modern dance américaine, courant de l’art chorégraphique qui se développe aux États-Unis depuis le début du XXe siècle et qui connaît à cette époque un rayonnement international croissant. Cette dénomination est donc utilisée en référence à une tradition qu’il est possible de relier à un ensemble de valeurs parta­gées par un grand nombre d’artistes : elle désigne des démarches chorégraphiques qui revendiquent une légitimité artistique fondée sur l’exploration du potentiel expressif du corps, à partir de l’expérimentation rigoureuse et exi­geante d’un éventail très diversifié de techniques, sans recours obligatoire aux codes de la danse...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrick Germain-Thomas et Dominique Pagès, « Médiation et médiatisation en danse contemporaine : quand la profusion opacifie le sens d’un art sans texte », Quaderni, 83 | 2014, 41-58.

Référence électronique

Patrick Germain-Thomas et Dominique Pagès, « Médiation et médiatisation en danse contemporaine : quand la profusion opacifie le sens d’un art sans texte », Quaderni [En ligne], 83 | Hiver 2013-2014, mis en ligne le 01 janvier 2016, consulté le 22 août 2017. URL : http://quaderni.revues.org/766 ; DOI : 10.4000/quaderni.766

Haut de page

Auteurs

Patrick Germain-Thomas

Docteur en sociologie (EHESS)
Enseignant-chercheur
Novancia (CCIR)

Articles du même auteur

Dominique Pagès

Maître de conférences
Celsa - Paris Sorbonne
Laboratoire GRIPIC

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Fondation Maison des sciences de l’homme
  • Revues.org