Navigation – Plan du site
Dossier

L’aide au développement à la veille de 2015 : évolutions stylisées d’une politique publique aux multiples facettes

Development aid on the eve of 2015 : stylized developments of a multifaceted public policy
François Pacquement
p. 19-36

Résumés

L’aide est conçue comme transitoire, pourquoi sa pérennisation ? est-ce un échec ou une réussite ? Trois grands facteurs peuvent être mis en avant : 1/ les objectifs de la politique d’aide ont évolué, des moyens aux résultats, d’abord pour les seuls pays en développement, puis, désormais, pour toute la communauté internationale. 2/ La multiplication des institutions de l’aide soulève des difficultés de coordination et nuit à l’efficacité collective ; la gouvernance de la politique doit désormais associer les bénéficiaires aux donateurs. 3/ Outre l’aide aux plus pauvres, trois autres composantes s’affirment : la prévention et le traitement des crises, l’appui aux négociations multilatérales et la diplomatie économique ; désormais, chacune a sa propre efficacité et doit être considérée comme une politique à part entière.

Haut de page
Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Des objectifs tardifs
Au commencement : une approche en termes d’effort perpétuel ?
À la fin des années 1990, des objectifs de déve-loppement du Millénaire
Après 2015, l’extension du domaine de l’aide
Des institutions à tous les étages
Les trois générations d’institutions nationales
Les trois grandes vagues de création d’insti-tutions multilatérales
Diversité et coordination
De Rome à Mexico, une nouvelle gouvernance de l’aide ?
Une politique en cours de diversification
Comment l’aide est-elle distribuée ?
Nouveaux défis
Nouvelles politiques des pays en développement
Nouvelles politiques des bailleurs de fonds

Aperçu du texte

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) publie depuis 1990 un classe­ment annuel des pays selon leur niveau de déve­loppement humain. L’évolution générale sur près d’un quart de siècle, mesurée par la diminution du nombre de pays dans les catégories les plus basses, est encourageante :

Tableau 1 : évolution du nombre de pays par catégorie de développement humain

Nombre de pays par groupe de développement humain (DH) *

1990

2013

DH faible

47

30

DH moyen

45

29

DH élevé

37

35

DH très élevé

12

47

(*) Les données concernent 141 pays. Les groupes sont définis à l’aide des valeurs de référence de 2013.

Ce résultat est à mettre en partie au crédit des poli­tiques qui y ont contribué et, parmi elles, de l’aide publique au développement (APD). Issue de la Seconde Guerre mondiale, l’APD a pris la relève de la mise en valeur coloniale. Activité de mission plutôt que de gestion, par extension de la distinc­tion suggérée par Edgar Pisani (1956), sa persis­tance 70 ans après la Deuxième Guerre m...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Pacquement, « L’aide au développement à la veille de 2015 : évolutions stylisées d’une politique publique aux multiples facettes », Quaderni, 87 | 2015, 19-36.

Référence électronique

François Pacquement, « L’aide au développement à la veille de 2015 : évolutions stylisées d’une politique publique aux multiples facettes », Quaderni [En ligne], 87 | Printemps 2015, mis en ligne le 05 mai 2017, consulté le 25 mai 2017. URL : http://quaderni.revues.org/888 ; DOI : 10.4000/quaderni.888

Haut de page

Auteur

François Pacquement

Chargé de mission
Histoire et réflexion stratégique
Agence Française de Développement

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Fondation Maison des sciences de l’homme
  • Revues.org