Navigation – Plan du site
Dossier

Pour une responsabilité politique des héros de séries télévisées

Sabine Chalvon-Demersay
p. 35-51

Résumés

Cet article s’intéresse aux séries politiques. Il part de la constatation que les héros de séries télévisées mettent en circulation des idées, des jugements, des normes sans permettre de débats ni autoriser de ripostes parce qu’ils sont protégés par leur dimension fictionnelle qui leur confère une véritable immunité.
À partir de l’exemple de la série 24 Heures Chrono, il met en évidence le rôle des héros de séries dans la diffusion de répertoires d’idées et d’action, en insistant sur la dimension proprement cognitive de la fiction. Il propose donc de mettre en cause la responsabilité des héros de séries télévisées. Une telle opération suppose de leur donner un peu plus de dignité ontologique, et donc de redéfinir, à partir de la réception qui en est faite, l’entité susceptible d’accueillir cette imputation de responsabilité.

Haut de page
Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

L’exemple de 24 Heures Chrono
Les Héros de séries télévisées

Aperçu du texte

Un article du New York Post, du 27 décembre 2014, fait état du mécontentement des autorités pakistanaises à la suite de la manière dont est représenté leur pays dans la quatrième saison de Homeland. Ils regrettent que la capitale Islamabad soit montrée comme une ville poussié­reuse, « un enfer crasseux » alors que c’est une jolie cité verdoyante, entourée de montagnes. Ils signalent que les habitants parlent urdu avec un accent à couper au couteau et surtout déplorent que le Pakistan soit présenté comme un pays non démocratique, peuplé d’ignorants et de ter­roristes, avec une capitale en état de guerre où les bombes des attentats éparpillent les cadavres. « Calomnier un pays partenaire et allié des États-Unis fait du tort non seulement aux inté­rêts de sécurité des États-Unis, mais au peuple américain lui-même », déclare un porte parole de l’ambassade, Nadeem Hotiana, qui ajoute que les producteurs auraient dû passer un peu plus de temps à vérifier les faits. Et conclut : « A little...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sabine Chalvon-Demersay, « Pour une responsabilité politique des héros de séries télévisées », Quaderni, 88 | 2015, 35-51.

Référence électronique

Sabine Chalvon-Demersay, « Pour une responsabilité politique des héros de séries télévisées », Quaderni [En ligne], 88 | Automne 2015, mis en ligne le 05 octobre 2017, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://quaderni.revues.org/919 ; DOI : 10.4000/quaderni.919

Haut de page

Auteur

Sabine Chalvon-Demersay

EHESS – Centre d’études des mouvements sociaux

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Fondation Maison des sciences de l’homme
  • Revues.org