Navigation – Plan du site
Dossier

Mobiliser la série The Wire en géographes : retour sur une expérience pédagogique

Pierre-Olivier Garcia et Sébastien Leroux
p. 93-102

Résumés

Ce retour d’expérience pédagogique présente une méthode pour faire travailler des étudiants en sciences sociales sur la série The Wire. Les objectifs pédagogiques étaient de leur faire comprendre que tout objet culturel est digne d’analyse à l’université et qu’ils sont capables non pas seulement d’assimiler des connais­sances mais aussi de les produire. La méthode était de leur faire rédiger un rapport collectif de recherche d’environ 150 pages en 3 mois. The Wire était d’abord un prétexte à une méthode pédagogique exploratoire de co-production des savoirs par les étudiants. Il s’agissait de transmettre des compétences à partir d’un côté, un calendrier très serré et cadré, et de l’autre une grande liberté en terme de démarche de recherche. On observe ensuite trois éléments qui font de The Wire un outil pédagogique pertinent. C’est d’abord une série télévisée, donc un objet populaire, ce qui permet un enrôlement efficace des étudiants. C’est ensuite un bon outil pour l’apprentissage de la démarche de découverte scientifique dans la mesure où il existe une littérature qui cadre l’analyse sans l’épuiser, ce qui autorise une démarche de découverte. Enfin, la série est un objet géographique fécond, dans la mesure où Baltimore y est un quasi-personnage. On y voit clairement comment les rapports sociaux structurent la ville et comment elle opère sur eux en retour. Le rapport résultant de cet atelier est disponible en ligne. Nous vous invitons à lire les travaux des étudiants.

Haut de page
Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

The Wire : prétexte à une pédagogie exploratoire
Les quatre savoirs
La motivation
Le retour sur la pratique
La spécificité de The Wire
La série télévisée comme outil pédagogique
The Wire comme outil pédagogique
The Wire comme matériau d’enquête
Le contenu du rapport de recherche

Aperçu du texte

« Fuck ! 30 heures d’atelier Géographie et Média. C’est l’occasion ou jamais d’être innovant ! Mais qu’est-ce que ça veut dire innovant ? Et si on animait l’atelier en binôme ? Est-ce que ça serait plus sympa et plus efficace ? Et si on faisait faire aux étudiants ce qu’on a envie de faire nous ? Et si on se faisait 30 heures sur The Wire ? Et si on écrivait un bouquin ? Et si … ». Tout a commencé par des conversations à l’emporte-pièce à la pause café, des suggestions, des hésitations et puis une envie improbable : faire rédiger à des étudiants de L2 un rapport de recherche... « Et si c’était possible ? »… Comment le ferions-nous ?

Dans ce retour d’expérience, nous présentons la méthode mise en place en 2014 pour faire travailler des étudiants sur la série The Wire. Le cadre pédagogique était une Unité d’Enseigne­ment « atelier », intitulée Géographie et Média au sein du parcours « Espaces et Sociétés » de la licence « Géographie et Aménagement » de l’Ins­titut de Géographie Alpine ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre-Olivier Garcia et Sébastien Leroux, « Mobiliser la série The Wire en géographes : retour sur une expérience pédagogique », Quaderni, 88 | 2015, 93-102.

Référence électronique

Pierre-Olivier Garcia et Sébastien Leroux, « Mobiliser la série The Wire en géographes : retour sur une expérience pédagogique », Quaderni [En ligne], 88 | Automne 2015, mis en ligne le 05 octobre 2017, consulté le 23 septembre 2017. URL : http://quaderni.revues.org/931 ; DOI : 10.4000/quaderni.931

Haut de page

Auteurs

Pierre-Olivier Garcia

Université Grenoble Alpes

Sébastien Leroux

Université Grenoble Alpes

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Fondation Maison des sciences de l’homme
  • Revues.org