Navigation – Plan du site
Dossier

Le CESTA et sa vision prospective : une fonction d’éclaireur toujours indispensable dans le domaine de la santé

Jean-Pierre Thierry
p. 55-64

Résumés

Le CESTA a permis de démarrer une activité de veille technologique et de prospective dans le domaine des technologies médicales à l’interface de compétences scientifiques et d’acteurs d’origines diverses [une petite équipe, composée d’une sociologue, d’un directeur d’hôpital et d’un médecin de santé publique et des interlocuteurs des ministères (santé et recherche notamment), d’experts médicaux issus de l’université et d’organismes de recherche et des industriels du secteur : groupes et PME]. L’organisation des séminaires « Technologies Nouvelles à l’Hôpital » était l’une des activités les plus visibles car elle débouchait sur l’organisation de réunions publiques qui permettaient de confronter les points de vue et surtout d’établir des synthèses susceptibles de clarifier les enjeux et les perspectives de diffusion des technologies nouvelles en médecine (imagerie médicale, ultrasons et échographie, biologie médicale, informatique). Ces réunions TNH ont permis au CESTA d’inscrire son action dans le cadre du « Technology Assessment » qui aurait pu, avec le temps, bénéficier d’une approche transdisciplinaire, notamment avec les biotechnologies, mais aussi pour la robotique, l’enseignement, les télécommunications. Rétrospectivement, on ne peut que s’interroger sur ce que la poursuite de cette activité assez unique aurait pu apporter au secteur des technologies médicales que la France, malgré quelques pépites et de rares fleurons, n’a pas su bien défendre. L’année de la fermeture du CESTA est aussi l’année où la Thomson CSF a décidé d’échanger sa branche médicale – la compagnie générale de radiologie – contre l’activité de téléviseur de RCA. Il s’agissait du dernier groupe d’électronique français à se retirer de l’un des secteurs d’activité qui, sur longue période, s’est avéré comme l’un des plus rentables. Trente ans plus tard, dans un contexte qui rend plus que jamais nécessaire d’aider les acteurs en leur fournissant les éléments d’analyse (veille, prévision, prospective), un CESTA trouverait toujours toute sa place.

Haut de page
Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Le CESTA comme « think tank »
D’une politique volontariste à un renoncement industriel
Permanence de la vision d’Yves Stourdzé

Aperçu du texte

Au début des années 1980, le Centre d’Études des Systèmes et des Technologies Avancées (CESTA) a abordé un ensemble de problématiques sur les nouvelles technologies dans un très grand nombre de secteurs d’activités publiques et privées. Parmi eux une place significative était faite au secteur de la santé et en particulier aux problèmes multiples que soulevaient l’introduction et la diffusion de ces technologies à l’hôpital, à la fois en termes d’organisation et d’économie mais aussi dans une perspective industrielle. Dans ce cadre particu­lier le CESTA a pu jouer un rôle complexe, à la fois lieu d’information et de formation, espace de dialogue et de réflexion mais aussi réservoir d’idées où s’élaborait entre les acteurs une vision possible des développements futurs des techno­logies hospitalières à l’horizon 2000. Le CESTA en tant qu’organisation ayant une vision et une mission répondait à un besoin qui s’avère tout aussi pressant trente ans plus tard.

L’approche originale mise en œ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Pierre Thierry, « Le CESTA et sa vision prospective : une fonction d’éclaireur toujours indispensable dans le domaine de la santé », Quaderni, 89 | 2016, 55-64.

Référence électronique

Jean-Pierre Thierry, « Le CESTA et sa vision prospective : une fonction d’éclaireur toujours indispensable dans le domaine de la santé », Quaderni [En ligne], 89 | Hiver 2015-2016, mis en ligne le 05 janvier 2018, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://quaderni.revues.org/956 ; DOI : 10.4000/quaderni.956

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Thierry

Médecin de Santé Publique
Consultant

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Fondation Maison des sciences de l’homme
  • Revues.org