Navigation – Plan du site
Dossier

Les tendances innovatrices des sociétés contemporaines

Innovative trends in contemporary societies
Bernard Paulré
p. 5-20

Résumés

Si l’innovation technologique a monopolisé l’attention tout au long du XXe siècle, nous sommes aujourd’hui confrontés à une situation originale caractérisable par trois traits : 1) il est de plus en plus question d’inno­vation en dehors du champ économique pour désigner des activités créatrices de nouveauté dont les modalités et les contenus sont sensiblement différents de ceux de l’innovation techno-économique ; 2) Il existe de multiples injonctions à innover, et 3) l’innovation est souvent l’objet d’une valorisation en soi.

Ces trois traits seront argumentés successivement avant que l’on suggère quelques pistes d’interprétation de cette nouvelle situation. Pour cela, nous distinguerons la réflexion conceptuelle de celles relatives à la signifi­cation historique de l’évolution en cours : S’agit-il de la manifestation d’une emprise accrue du néo-libéralisme sur les sociétés développées contemporaines, de la manifestation de ce que, génériquement, nous pouvons appeler l’après-modernité, ou encore des signes de l’émergence d’une société d’innovation ?

Haut de page
Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Position des problème
Les pistes de réflexion

Aperçu du texte

Position des problème

L’innovation fut introduite dans la théorie économique par J. Schumpeter en 1911. Cette notion appartient désormais à un fonds d’analyse commun exploité aussi bien par les économistes orthodoxes qu’hétérodoxes. Si les approches se sont fortement différenciées avec le temps, et si les représentations se sont parfois complexifiées, tout économiste sait ou pense savoir de quoi il est question quand on utilise le mot innovation. Pour l’essentiel :

  • une nouveauté techno-économique constituant le plus souvent une rupture par rapport aux objets, ressources et/ou procédés existants,

  • un acteur ou un groupe d’acteurs à l’origine de l’innovation : un entrepreneur travaillant à l’inspiration et à la conviction, exploitant une invention ou les résultats d’une activité de R&D ; une entreprise (englobant éventuellement un département de R&D) ou encore un réseau d’acteurs…,

  • une sanction et une évaluation de l’innovation en son contenu (un produit, un service nouveau ou un procédé n...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bernard Paulré, « Les tendances innovatrices des sociétés contemporaines », Quaderni, 90 | 2016, 5-20.

Référence électronique

Bernard Paulré, « Les tendances innovatrices des sociétés contemporaines », Quaderni [En ligne], 90 | Printemps 2016, mis en ligne le 05 mai 2016, consulté le 22 août 2017. URL : http://quaderni.revues.org/975

Haut de page

Auteur

Bernard Paulré

Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Fondation Maison des sciences de l’homme
  • Revues.org